Apollon et Daphné

   L'histoire d'Apollon et de Daphné est une histoire d'amour non partagé. Comme d'habitude, Apollon était malchanceux en amour, parce que la jeune fille qu'il aimait ne l'aimait pas. Et Daphné était malchanceuse parce qu'elle a fini comme plante que vous pouvez trouver maintenant dans votre cuisine. Aie!

   Parthénios de Nicée nous dit que Daphné était la fille d'Amyclas. Elle n'aimait pas se mêler aux gens, elle aimait seulement chasser dans les montagnes. Artémis, qui l'aimait beaucoup, lui a donné le don de tirer directement à la cible.

   Un jour, Leucippe, fils d'Oenomaos, la vit et tomba amoureux d'elle. Il savait qu'elle n'était pas comme toutes les autres filles qui voulaient se marier, donc il a décidé d'utiliser une stratégie différente pour être avec elle. Il laissa pousser ses cheveux, mit des vêtements de femme et rejoignit les jeunes filles qui accompagnaient Daphné.

   Il était très habile dans la chasse et il est rapidement devenu très proche d'elle. Apollon vit tout cela et, comme lui aussi était amoureux de la jeune fille, il lui remit en tête l'idée de se baigner dans un ruisseau. Toutes ses amies étaient ravies par cette idée, à l'exception de Leucippe, qui ne voulait pas se déshabiller. En plaisantant, les jeunes filles ont déchiré ses vêtements, et quand elles ont découvert qu'il était un homme, elles l'ont tué avec leurs javelots.

   C'est alors qu'Apollon a décidé d'apparaître et de suivre Daphné. Elle s'enfuit, mais, devenant très fatiguée, elle implora les dieux (Zeus ou Gaia) de la protéger. Et au lieu de la téléporter en sécurité, les dieux la transformèrent en laurier (dans la version de Nonnus, Gaia l'a avalé). Si les dieux appellent ça "aider" ...

Apollon et Daphné 
dans les Métamorphoses d'Ovide

   Une autre version de l'histoire d'Apollon et Daphnè est racontée par le poète latin Ovide dans ses Métamorphoses. Pour lui, Daphné était la fille du dieu-fleuve Pénée.

   Un jour, Apollon se moquait d'Eros et de ses flèches: tandis que les flèches d'Apollo tuaient des bêtes féroces et des ennemis, les flèches d'Eros n'apportaient que de l'amour. Le petit garçon n'était pas à la hauteur d'un dieu puissant! Enragé, Eros dit à Apollon que personne ne peut résister à ses flèches. Il prit deux flèches de son carquois, pour Apollon et Daphné: pour le premier, une flèche avec une pointe dorée, qui apportait l'amour, pour la dernière, une avec une pointe de plomb, qui rejetait l'amour. Bien joué, Eros!

   La fille, dégoûtée par  l'amour, a décidé de passer sa vie à chasser dans les bois. Son père lui disait souvent qu'il voulait des petits-enfants, mais elle n'écoutait pas. À la fin, elle lui a demandé de lui accorder le souhait de rester vierge, tout comme la déesse Diane. À contrecoeur, il a accepté (c'est agréable de voir un père qui n'a pas forcé sa fille à faire ce qu'il voulait, mais qui a tenu compte de ce qu'elle voulait).

   Quand Apollon a vu la beauté de Daphne, il est tombé amoureux d'elle. Elle s'est enfuie, mais il a commençé à la poursuivre. Il l'appela, lui disant qu'il était le fils de Jupiter et le seigneur de Delphes, et les dieux l'appellent «le Guérisseur» parce qu'il connait la puissance de chaque herbe. Il la suppliait de s'arrêter, mais elle n'écoutait pas. Elle détait de plus en plus fatiguée, et le dieu s'approchait.

   Elle implora son père, le dieu-fleuve Pénée, de la débarrasser de sa beauté. Tout d'un coup, elle s'est sentie faible, une mince écorce à commencé a couvrir sa peau, ses bras se sont transformés en branches, ses cheveux en feuilles et ses pieds en racines - elle a eté changée en laurier. Mais Apollon l'aimait toujours et décida de faire du laurier son arbre. Et c'est comme ca que plus tard on donnait come prix des couronnes de laurier.

Voici une des interprétations les plus célèbres de cette histoire: la sculpture Apollon et Daphné par Le Bernin (Gian Lorenzo Bernini) (1598-1680).

Buy at Art.com
Apollo and Daphne, 1622-2...
Giovanni Lorenzo Bernini

Il y a aussi le tableau Apollon et Daphné par Pollaiuolo:

Et les peintures de Giovanni Battista Tiepolo, où on peut voir le père qui aide sa fille:



John William Waterhouse: